Accueil 1 Innovation / Invention par jour Une trottinette électrique qui devient chariot pour faire ses courses, le tout...

Une trottinette électrique qui devient chariot pour faire ses courses, le tout en un clin d’oeil.

191
0
175 vues uniques

Une trottinette électrique qui devient chariot pour faire ses courses, le tout en un clin d’oeil.

CONTRIBUER ? https://fr.ulule.com/maestra-mobility/

Notre histoire
Je suis sûr que la plupart d’entre vous s’est déjà retrouvé à devoir parcourir
une distance, trop petite pour la faire en voiture mais un peu longue pour
la faire à pieds. La trottinette électrique est une bonne alternative à la fois
écologique et rapide. Son problème : on ne peut pas transporter grandchose…

Concilier les forces de la trottinette et du vélo, sans récupérer au passage
leurs faiblesses : c’est le pari de la Maestra ! Commençons tout de suite par
un tableau, ça sera plus parlant :

En résumé, vous ne vous ferez jamais vandaliser une trottinette car vous la
gardez avec vous à l’intérieur. Par contre, vous ne pouvez rien transporter
de plus que votre sac à dos. A vélo, c’est l’inverse… Vous avez compris, la
Maestra permet les DEUX.

Racontons-le avec une histoire :

1. Christophe habite en périphérie. Tous les matins, il prend le train pour
se rendre au travail en ville. Porter ses affaires sur son dos, à la longue ça
le gonfe, donc il accroche son sac à sa Maestra. Il se rend à la gare en
trottinette et dans le train, il la transforme en chariot pour ne pas gêner les
autres. Ça prend réellement une (1 !) seconde à transformer, pas besoin
d’être motivé pour le faire !
2. Une fois arrivé, il se rend au travail en trottinette, et la garde en mode
chariot à côté de son bureau. Comme ça, aucun risque de se la faire voler.
3. Quand il sort le soir, il aime passer à la supérette faire une petite
course avant de rentrer. Le mode chariot lui permet de l’utiliser comme un
cabas ! Et une fois plein, on peut toujours utiliser la trottinette tout aussi
confortablement.
Christophe n’avait jamais connu tel sentiment de liberté et de sécurité…

Qui est Robin Braem ?

Revenons un peu en arrière : Robin Braem, 23 ans, rêve de vivre de ses
inventions. Plus jeune, il préférait passer ses week-ends à construire des
cabanes, plutôt qu’à se prélasser devant les jeux vidéo. Il a même réalisé un
petit parcours d’accrobranche avec ses amis d’enfance !
Il y a 4 ans, il a décidé de tenter sa chance dans la mobilité urbaine. Il a
commencé chez ses parents, en bricolant un vélo convertible en trottinette.
À son arrivée en école d’ingénieur, il n’y va pas par quatre chemins : il
prend le micro lors de la conférence de bienvenue, et annonce à toute sa
promo ses intentions. Il fédère aussitôt une petite équipe, qui trois ans après
le suit toujours. Durant leur cursus, ils réalisent 3 prototypes et déposent 2
brevets. Ils sont passés par le vélo-trottinette-chariot, puis le vélo-chariot…
Finalement, ce sera la TROTTINETTE CHARIOT !
Robin travaille au centre de recherches de l’IMT Lille Douai. Docteurs
en mécanique, techniciens en usinage et professeurs en entreprenariat
participent au succès de la Maestra.
Sans oublier évidemment l’incubateur APUI, qui soutient le projet depuis
ses débuts ! Grâce à lui, Robin a déjà pu obtenir 23 000 € de subvention
pour le dépôt de deux brevets, et une prestation en design au sein de l’ISD Valenciennes.

Les arguments de la Maestra

Le châssis est fait en France ! Bois et aluminium, le duo parfait en termes de qualité, poids, prix, et esthétique.

En plus du mode chariot, le gros point fort est… la sécurité. Avec les deux
pieds côte à côte plutôt que l’un derrière l’autre, et les deux roues avant
montées sur pendulaire amorti, la Maestra rassure. Un bon moyen de
convertir certains sceptiques à adopter la trottinette !

En trois points la Maestra c’est :
une vitesse maximale de 25 km/h
une autonomie de route de 25 km
une puissance moteur de 350 Watts

 

Partages
Votez